Avec la Nexus 10, Google a décidé de s’attaquer à un concurrent, qui était jusqu’alors très peu inquiété : l’iPad d’Apple. Mais il ne suffit pas d’avoir la volonté, il faut également y mettre les moyens. Et sur ce point, la firme de Moutain View a mis le paquet.

En collaboration avec Samsung, Google a donc décidé de se lancer sur le marché des tablettes de 10.1 pouces. Il profite de l’expérience du constructeur sud-coréen et de ses Galaxy Tab pour s’attaquer à l’iPad qui domine outrageusement le marché des tablettes.

Après la Nexus 7, il s’agit donc de la deuxième tablette du géant californien. Est-ce une simple évolution de la tablette produite par Asus ou un véritable révolution ? Nous allons y répondre tout de suite.

La lien de parenté avec les Galaxy Tab de Samsung ne peut pas être nié, notamment avec les bords arrondis. Si le design ne peut pas plaire à tout le monde, il faut bien reconnaitre que celui-ci facilite la prise en main.

Le revêtement Soft Touch vient également apporter un peu de confort supplémentaire, avec une surface anti-dérapante. Il est désormais facile de tenir sa tablette dans les mains, ou posée sur les genoux sans avoir la crainte de la voir glisser.

Mais il est en grand temps de passer dans le vif du sujet en allumant notre Nexus 10. Et là, c’est une véritable explosion de pixels pour nos yeux. Avec une résolution de 2560 x 1600 pixels, pour une densité de 300ppi, la dalle de la Nexus 10 éblouit par sa netteté. Même en s’approchant au maximum de l’écran, il est impossible de discerner le moindre pixel. Il en résulte une image parfaite, claire et nette.

Et côté performances, il est difficile de reprocher quelque chose à la Nexus 10. Avec son tout nouveau processeur dual-core Exynos 5250 cadencé à 1.5GHz, couplé à 2Go de RAM, la tablette est parfaitement fluide et répond parfaitement au doigt. Demandez-lui n’importe quoi et elle s’exécutera aussitôt. Durant nos essais, nous n’avons jamais réussi à la mettre en défaut, même en lançant plusieurs tâches en même temps

Et cette fluidité est également à mettre au compte du logiciel. Android 4.2 est présent ici nativement pour notre plus grand plaisir. Dans son fonctionnement, il n’y a pas de révolution mais quelques nouveautés sont les bienvenues. C’est ainsi que l’on trouve le compte multi-utilisateur. Gardez une certaine intimité avec un profil pour chaque personne utilisant la Nexus 10.

Mais l’on trouve également le nouveau clavier, au format Swype. Il permet de faire glisser ses doigts sur les lettres pour composer un mot. De cette manière, vous écrivez plus rapidement et facilement vos messages et mails.

La Nexus 10 est également équipée d’un appareil photo de 5 mégapixels. Il s’agit d’une tablette et il ne faut pas croire que vous serez en mesure de faire des clichés de professionnels, mais la qualité reste plutôt bonne. Vous pourrez notamment faire connaissance avec PhotoSphere :

Ce nouveau mode, spécifique à Android 4.2 permet de faire des panoramas, non pas à 180°, mais à 360°. C’est une nouvelle dimension qui s’ouvre à vous. Après avoir goûté à PhotoSphere, vous ne pourrez plus vous en passer.

Du côté de l’autonomie, la Nexus 10 possède une batterie de 9000mAh. Avec des caractéristiques techniques aussi avancées, on pourrait craindre le pire, mais ce n’est pas le cas. Annoncé avec une dizaine d’heures d’autonomie, la Nexus 10 respecte ses engagements, et ce malgré une utilisation continue en Wi-Fi, avec un écran au maximum de sa luminosité.

Avec la Nexus 10, Google nous offre LA meilleure tablette du marché. En frappant aussi fort, Google marque son territoire. Et la Nexus 10 ne profite pas seulement de performances exceptionnelles, elle possède également un autre atout : son prix.

A 399€ dans sa version 16Go (499€ pour 32Go), la Nexus 10 se positionne 110€ moins cher que son principal concurrent, avec des performances supérieures. Il ne fait pas de doute que la tablette de Google ouvre une nouvelle ère avec ce coup de maître.

 



4 Réponses à“Premier test de la Nexus 10”

  1. pas de micro usb host sur le Nexus 10 :-(

  2. Ca veut dire quoi « pas de micro usb host » ?

  3. Est que vous la vendez car je n’arrive pas à la trouver? Si oui Combien?

    • Et non malheureusement, nous ne la vendons pas… Pour le moment, elle est reste indisponible sur le Play Store. Nous vous tiendrons au courant dès le retour des disponibilités.

Laisser une réponse