Si dans le monde informatique, les attaques et autres virus sont devenus monnaie courante, cela est plus rare au niveau des terminaux mobiles. Et pourtant, cela existe bien, et les derniers smartphones Nexus pourraient en être les victimes.

En effet, un chercheur en sécurité a réussi à faire dysfonctionner les dernières générations de smartphones Nexus, simplement par SMS. C’est ainsi qu’une trentaine de flash SMS permettent de faire redémarrer l’appareil, de le bloquer ou encore de lui faire perdre sa connexion cellulaire.

Ces flash SMS s’affichent directement sur l’écran et nécessitent une intervention de l’utilisateur. Mais dans le cas des terminaux Nexus, l’appareil ne notifie pas à son utilisateur l’arrivée de ces messages. De ce fait, ils peuvent survenir en cascade et bloquer le terminal au final.

Bogdan Alecu, le chercheur à l’origine de cette découverte a mené l’expérience sur une vingtaine de terminaux, mais le problème s’est uniquement révélé sur les trois dernières générations de smartphones de Google : Galaxy Nexus, Nexus 4 et Nexus 5.

Que ce soit sous Android 4.3 ou Android 4.4, la vulnérabilité est toujours présente et peut donc survenir sur le dernier haut de gamme de Google. Toutefois, le gentil chercheur a mis au point une petite application, Class0Firewall, qui agit comme un correctif sur le terminal, et empêche ce type d’attaque en cascade. Vous pouvez la télécharger sur le Play Store en cliquant ici.

macgpic-1385768962-20433944141339-sc-opSource



Laisser une réponse